Solarcentury et CrossBoundary vont construire la première centrale de trackers solaires hybride de l’Afrique de l’Est

Changoi solar farm

Solarcentury a construit en Afrique de l’Est la première installation de trackers solaires hybride dans le cadre de l’initiative d’énergie renouvelable d’Unilever.

Solarcentury East Africa a été contracté par Crossboundary Energy pour construire une centrale solaire de 600 kWc sur une ferme de thé Unilever au Kenya. Le projet est une première dans le cadre du partenariat énergétique Solarcentury-CrossBoundary Energy, signé l’an dernier pour stimuler l’adoption du solaire sur les marchés africains.
Le système de tracker photovoltaïque monté au sol orientera continuellement les panneaux solaires vers le soleil, ce qui augmentera la quantité d’énergie produite par le système. C’est la première fois que cette technologie est déployée dans une installation solaire commerciale en Afrique de l’Est.
Solarcentury va concevoir le système et sera l’entrepreneur EPC (pour engineering, procurement, construction, ou ingénierie, approvisionnement, construction). Le fournisseur d’énergie SolarAfrica gérera la prestation du projet et la gestion des actifs, tandis que CrossBoundary Energy financera le projet.

‘Repousser les limites ‘

Le directeur de Solarcentury East Africa, Guy Lawrence, a déclaré « Nous sommes ravis de travailler avec CrossBoundary Energy et Unilever pour construire ce projet.
Toute l’équipe est très enthousiaste à l’idée de repousser les limites en matière de nouvelles technologies. C’est le sixième système solaire hybride que nous avons conçu et installé au Kenya. Nous voulons faire une différence considérable dans l’atteinte du septième objectif énoncé dans les objectifs de développement durable de l’ONU, en promouvant l’adoption généralisée de l’énergie solaire pour réduire les émissions de carbone. »
Le système fonctionnera en parallèle de l’hydroélectricité de la ferme de thé, pour réduire sa dépendance à l’énergie du réseau et réduire les dépenses en énergie d’Unilever Tea Kenya. L’énergie solaire sera fournie à Unilever grâce à un accord d’achat d’énergie avec CrossBoundary Energy. Et ce partenariat réduira les émissions de carbone d’Unilever de plus de 10 000 tonnes tout au long de la durée de vie de l’usine (au moins 30 ans).
Le projet solaire amène Unilever Tea Kenya à se rapprocher de l’un des objectifs du Plan de vie durable de l’organisation : tirer la totalité de ses dépenses énergétiques pour ses opérations mondiales des énergies renouvelables d’ici à 2030.

‘Un bilan impressionnant’

Selon Matt Tilleard, directeur associé de CrossBoundary Energy, « La technologie solaire commerciale et industrielle a beaucoup changé au cours des cinq dernières années. Nos contrats d’achat en énergie permettent aux clients d’obtenir les dernières technologies sans coûts initiaux supplémentaires. Nos clients reçoivent une facture mensuelle, qui comprend tous les coûts de construction, d’entretien et de financement. Nous avons choisi Solarcentury pour construire cette centrale en raison de son bilan impressionnant en Afrique de l’Est, et de leur excellence technique. »
Le projet devrait être opérationnel à la mi-2018. Il s’agit de la deuxième installation photovoltaïque commerciale construite par Solarcentury East Africa pour l’industrie du thé à Kericho, au Kenya. Solarcentury a déjà installé une installation photovoltaïque (PV) de 1 MWc pour Williamson TEA sur sa ferme de thé à Changoi (en photo) en 2014.
Parmi les autres projets à succès de Solarcentury, on retrouve le plus grand parking couvert solaire pour voitures d’Afrique dans le Garden City Mall de Nairobi, l’installation de trois centrales solaires photovoltaïques (avec une capacité totale de 1154 kWc) au « International Centre of Insect Physiology and Ecology (icipe) » de Nairobi, ainsi que l’installation d’un système de toit solaire de presque 1 MWc pour London Distillers à Athi River, au Kenya.
Guy Lawrence conclut en déclarant que « Cette construction cimente notre position en tant que leader du marché dans l’intégration et la construction photovoltaïque solaire avec une entreprise opérationnelle. Elle s’appuie sur le succès des opérations Solarcentury sur le marché régional, et offre une occasion stimulante de démontrer notre engagement à apporter de l’énergie propre à toute l’Afrique. »